Selon l’UNESCO, l’autonomie de l’enfant est la compilation des 4 piliers de l’éducation : apprendre à connaître, apprendre à faire, apprendre à vivre ensemble et apprendre à être. L’objectif est d’influencer le développement de l’enfant de manière saine et d’apprendre aux petits à penser et à agir par eux-mêmes. Dans ce post, vous pourrez comprendre l’importance de l’autonomie des enfants et comment la stimuler de manière saine

Qu’est-ce que l’autonomie des enfants ?

L’autonomie de l’enfant consiste à encourager l’amélioration de la cognition et de la coordination motrice. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle n’est pas liée à l’adultisation de l’enfant, qui est essentiellement l’envie de faire mûrir les enfants trop tôt. Il s’agit d’actions quotidiennes que les enfants peuvent entreprendre grâce aux encouragements de leurs parents pour développer leur autonomie et leur liberté !

L’autonomie est la capacité d’une personne à agir par sa propre volonté. Lorsqu’un enfant est autonome, même de façon modeste, cela contribue à renforcer sa confiance, son estime de soi et son indépendance. L’autonomie est un élément essentiel de l’apprentissage pour tous les enfants.

Quels sont les avantages de l’autonomie des enfants ?

Donner à votre enfant des occasions de pratiquer l’indépendance et de faire l’expérience de l’autonomie l’aide à créer un sentiment de maîtrise de son corps, de son esprit et de son environnement. Cela favorise la pensée indépendante et critique, encourage la motivation intrinsèque et inspire la confiance. Vous voulez savoir pourquoi nous, parents, devons veiller à ce que nos enfants développent leur indépendance ? Jetez-y un coup d’œil :

Augmente l’estime de soi

L’autonomie augmente l’estime de soi des petits puisque l’enfant est capable de réaliser plusieurs activités sans avoir besoin de l’aide d’autres personnes. De cette façon, il se sent heureux et bien dans sa peau. C’est à ce moment que les petits apprennent qu’ils sont capables de manger seuls et de ranger leurs jouets, par exemple. C’est une caractéristique qui devient beaucoup plus proportionnelle avec le temps et qui est essentielle dans la vie adulte.

Améliorer la communication sociale

La communication sociale est l’une des compétences cognitives que les enfants développent le plus dans la petite enfance – à tel point que le langage des enfants subit de nombreux changements jusqu’à sa pleine maturité. L’autonomie étant développée, les petits peuvent plus facilement demander, dire et exprimer leurs souhaits à leurs parents de manière affirmée.

En d’autres termes, la phase de pleurs et de crises de colère – qui survient en raison de l’incapacité de l’enfant à communiquer clairement ses souhaits – sera beaucoup plus courte. Conseil supplémentaire : n’envahissez pas leur histoire (en complétant les mots ou en les corrigeant) pendant qu’ils la racontent, laissez-les essayer de trouver les bons mots.

Apprenez à gérer la frustration

La première frustration d’un enfant est d’imaginer une très bonne idée et de ne pas pouvoir la mettre en pratique. Cela se produit, par exemple, lorsqu’il essaie de faire des dessins, des sculptures en argile ou des jeux difficiles.

Ces situations apprennent à l’enfant à gérer les déceptions inévitables de manière saine. Il faut regarder le “problème”, l’accepter et chercher des moyens de s’améliorer la prochaine fois. L’autonomie enseigne que nous devons assumer la responsabilité de nos performances et ne pas succomber en cas d’échec.

Encourage la prise de décision par l’expérience

Le néocortex est la région du cerveau responsable de la prise de décision. Sa maturation commence à la naissance et se termine après l’âge de 21 ans. Le problème est que tant qu’il n’a pas atteint son plein développement, les enfants sont impulsifs et ont tendance à être indécis.

Par conséquent, encouragez-les à penser de manière empirique grâce à l’autonomie. Cela signifie comprendre que les expériences (bonnes et mauvaises) sont essentielles pour apprendre et faire de meilleurs choix à l’avenir.

Augmenter la confiance en soi

Le fait de conquérir ses propres désirs augmente la confiance en soi. Élever des petits qui se sentent capables de résoudre des problèmes est le début d’adultes bien résolus. Par conséquent, encouragez votre enfant à défendre ses désirs, à en discuter et à ne pas avoir peur de prendre position.

Renforcer la créativité

La créativité des enfants est l’un des plus grands avantages de l’autonomie. Après tout, les petits apprennent qu’il n’y a pas de limites à l’imagination et découvrent leurs propres goûts. À partir de là, ils développent même la coordination motrice fine nécessaire pour créer de nouvelles choses et jouer avec des objets délicats.

Giving your child opportunities to practice independence and experience autonomy helps them create a sense of mastery over their body, their mind, and their environment. This supports independent and critical thinking, encourages intrinsic motivation, and inspires confidence.
CRÉDIT : WILLIAM FORTUNATO / PEXELS

Comment stimuler l’autonomie des enfants ?

Encouragez l’autonomie des enfants par de petites attitudes quotidiennes. Par exemple, demandez à votre enfant de prendre ses repas seul, de ranger sa chambre et de se brosser les dents. Comprenez mieux les thèmes suivants :

Laisser l’enfant manger ses repas seul

Remettez l’assiette contenant le repas découpé à votre enfant pour qu’il la prenne avec une fourchette ou une cuillère et la mette dans sa bouche. Laissez-le pratiquer le mouvement et finir de manger seul. Quand il sera plus grand, apprenez-lui à se nettoyer la bouche et à porter l’assiette sale à l’évier de la cuisine.

Apprenez-lui à ranger ses jouets

Connaissez-vous les meubles Montessori, des pièces spécialement conçues pour la taille des petits ? Grâce à eux, l’enfant peut organiser lui-même ses jouets dans des armoires, des niches, des organisateurs et des tiroirs. Ainsi, il a la liberté de prendre ce avec quoi il veut jouer et sait déjà où le ranger. Créez une chambre d’enfant faite pour les petits, cela est accessible et incite à l’indépendance.

Couvrir le brossage des dents

Le brossage des dents est essentiel pour prévenir les caries et autres maladies bucco-dentaires. Ayez une brosse à dents adaptée aux petits, avec des poils souples, en forme de U ou pour tenir dans les doigts.

Encouragez le rangement au coucher dès le réveil

Selon William H. McRaven, ancien amiral de la marine américaine, “si vous voulez changer le monde, commencez par faire votre lit”. À partir de ce petit défi quotidien, les enfants conditionnent leur corps et leur esprit à aller vers de nouvelles réalisations. Encouragez donc les enfants à relever les petits défis et à aspirer ainsi aux plus grands.

Apprenez aux enfants à se laver seuls

Il faut aider les enfants à prendre leur bain pendant les deux premières années de leur vie. À partir de cet âge, ils sont capables de participer à leur propre hygiène (mais à petits pas !). Ils seront capables de se laver seuls à l’âge de 5 ans. D’ici là, expliquez-lui comment il doit se laver, quel est l’ordre des produits et comment les utiliser.

Demander de l’aide pour les tâches domestiques

Demander aux petits de nettoyer la maison, de ranger la vaisselle et d’étendre le linge est un excellent moyen d’encourager l’autonomie ! Ces activités sont tellement importantes qu’elles font partie des principales tâches domestiques que les enfants peuvent effectuer.

Demandez-leur de faire ces corvées avec vous, afin qu’ils apprennent la bonne façon de nettoyer, ranger et organiser les articles ménagers. Faites même de ce moment un moment de détente entre la mère/le père et les enfants. Avec le temps, faites en sorte qu’ils en soient entièrement responsables.

Préparer le cartable

Faire son sac d’école est le plus grand acte de responsabilité qu’un enfant puisse avoir. Après tout, s’il oublie un cahier à la maison, il en subira les conséquences à l’école. Au début, faites vos bagages ensemble. Après environ 3 semaines de répétition de cette habitude, laissez-le ranger tout seul et vérifiez plus tard. Enfin, après 3 autres semaines, faites confiance à l’organisation de l’enfant.

Information you can trust from A Matter Of Style

When it comes to content, our aim is simple: every parent should have access to information they can trust. All of our articles have been thoroughly researched and are based on the latest evidence from reputable and robust sources. Read more about our editorial review process.

Join Our Newsletter

Grab a cold bevy, open your email and get comfy to read some serious inspo to spruce up your little one!


Leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.