L’idée que l’utérus fonctionne pour le fœtus comme une boîte fermée pendant toute la gestation et que les bébés naissent, comme le disait Locke, “tabula rasa”, s’est effondrée il y a quelques décennies. Nous savons aujourd’hui que l’enfant est en interaction avec l’environnement extérieur depuis la vie intra-utérine et que, lorsqu’il vient au monde, il a déjà un certain bagage d’expériences.

À mesure que la grossesse avance, de nombreuses femmes parlent au bébé qui grandit dans leur ventre. Certaines futures mères chantent des berceuses ou lisent des histoires. D’autres font jouer de la musique classique dans le but de stimuler le développement du cerveau. Beaucoup encouragent leur partenaire à communiquer lui aussi avec le bébé.

Desétudes sur le psychisme fœtal ont confirmé que les nouveau-nés ont des préférences sonores, visuelles et olfactives. En outre, ils semblent mémoriser la voix de leur mère et reconnaître les mélodies. Aujourd’hui, vous découvrirez pourquoi il est important de stimuler le fœtus dès le dernier trimestre de la grossesse, lorsque le bébé commence à entendre, et comment cela peut influencer sa personnalité et son développement.

Le fœtus perçoit le monde extérieur

On considère que le stade fœtal est la période allant du début de la neuvième semaine de gestation jusqu’à la naissance du bébé. Au troisième mois, le fœtus prend une forme manifestement humaine, ses hémisphères cérébraux se développent et d’autres parties importantes du système nerveux central se forment, comme le cervelet et les premières connexions entre les neurones (synapses).

À la fin de cette période, il est déjà capable d’effectuer plusieurs mouvements, comme donner des coups de pied, ouvrir et fermer ses mains et sa bouche, et avaler. Vers la 20e semaine, ou le 5e mois, le bébé commence à entendre. Cependant, il n’est capable de traiter que les sons de basse fréquence, et cette fonction s’améliore au fur et à mesure de la gestation.

Au sixième mois, les yeux sont formés et capables de regarder dans toutes les directions. Le système nerveux est également beaucoup plus mature à partir de la 24e semaine. C’est là que se produit la myélinisation, c’est-à-dire que les neurones gagnent une gaine grasse le long de leurs axones, ce qui donne de l’agilité à la conduction des stimuli.

Le septième mois marque la dernière étape de la grossesse. À ce stade, le fœtus est déjà capable de différencier les stimuli lumineux qui déterminent le jour et la nuit, et peut voir le contour de son propre corps et du cordon ombilical. On estime que c’est au cours de cette phase que se développe la conscience de soi et du monde extérieur et que le fœtus commence à s’intéresser à la voix de sa mère.

Pendant toute la durée de la gestation, le fœtus se développe dans un environnement qui est également influencé par les variations de la pression sanguine de la mère, la libération d’hormones et d’autres stimuli, tels que les traumatismes ou les caresses. Ainsi, aucun bébé n’est soumis à des conditions identiques entre eux, étant donné les particularités de l’environnement auquel chaque femme enceinte est vulnérable.

Le fœtus a une vie émotionnelle

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le fœtus a bien une vie émotionnelle avant de venir au monde. En effet, il est extrêmement sensible et certaines traces de sa personnalité peuvent déjà se manifester dans sa façon de bouger à l’intérieur du ventre. Selon certaines études, l’état affectif du fœtus est directement lié à l’état émotionnel de la mère et à la façon dont elle se dispose par rapport à l’enfant. Le fœtus est capable de ressentir le plaisir, la douleur, la tristesse, la joie, la peur, le bien-être, l’angoisse et de capter les états émotionnels de la mère.

Cela est dû au fait que, lorsqu’il éprouve les types de sentiments les plus divers, le système nerveux de la femme enceinte libère des neurotransmetteurs dans son sang et que ces substances sont capables de traverser la barrière placentaire. Mais, calmez-vous, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter outre mesure. Ces stimuli ne sont vraiment nocifs que lorsqu’ils sont très fréquents. Une femme, par exemple, qui est constamment stressée ou qui souffre d’un état dépressif avant la grossesse peut manifester des médiateurs chimiques et inflammatoires qui sont transmis au bébé.

Selon une étude publiée dans le Journal Psychoneuroendocrinology, ces stimuli chimiques peuvent provoquer une souffrance fœtale, une limitation de la croissance ou influencer le comportement du nouveau-né, sa relation affective avec la mère et sa capacité d’organisation cognitive. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à en parler à votre obstétricien et à tenir à jour votre suivi de santé mentale, n’est-ce pas ?

Les bébés apprennent par le son alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère

La technique d’imagerie par ultrasons nous a permis d’en apprendre un peu plus sur l’interaction des bébés in utero avec le monde extérieur, mais ce n’est pas la seule technologie à nous aider dans cette tâche. L’arrivée de l’hydrophone, un petit microphone capable de capter le son dans un milieu aqueux, nous a révélé un environnement sonore jamais imaginé auparavant à l’intérieur de l’utérus.

Nous avons alors découvert que la playlist du bébé est composée du son des battements du cœur de la mère, de son flux sanguin, de ses mouvements péristaltiques et de sa respiration. Plus encore : il est également capable d’entendre les sons du monde extérieur, y compris les voix de la mère et d’autres personnes, les bruits ambiants, la démarche de la mère et, étonnamment, la musique ! La transmission du son peut se faire par le toucher, via la conduction osseuse, et par l’ouïe, via l’air. Il est clair que le son extérieur n’est pas perçu par le fœtus de la même manière que par nous, puisqu’il doit franchir diverses barrières physiques sur son passage.

Mon futur bébé reconnaîtra-t-il ma voix ?

À mesure que votre bébé grandit, de plus en plus de sons deviennent audibles pour lui. Vers la 25e ou 26e semaine, il a été démontré que les bébés réagissent aux voix et aux bruits dans l’utérus. Des enregistrements effectués dans l’utérus révèlent que les bruits provenant de l’extérieur de l’utérus sont atténués de moitié environ.

Studies on foetal psychism have reinforced that newborns have sound, visual and olfactory preferences. In addition, they seem to memorise their mother's voice and recognise melodies. Today, you will discover why it is important to stimulate the foetus from the last trimester of pregnancy, when the baby begins to hear and how this can influence its personality and development.
CREDIT : HUSSEIN ALTAMEEMI / PEXELS

C’est parce qu’il n’y a pas d’air libre dans l’utérus. Votre bébé est entouré de liquide amniotique et enveloppé dans les couches de votre corps. Cela signifie que tous les bruits provenant de l’extérieur de votre corps sont étouffés.

Le son le plus important que votre bébé entend dans l’utérus est votre voix. Au troisième trimestre, votre bébé peut déjà la reconnaître. Il réagira par une accélération de son rythme cardiaque, ce qui indique qu’il est plus alerte lorsque vous parlez.

Quel son le bébé reconnaît-il ?

On estime que ces barrières atténuent le bruit et déforment le son des consonnes, par exemple. En revanche, les voyelles, la tonalité de la parole et les mélodies musicales semblent être bien reconnues à partir du 6e mois, bien que certains chercheurs pensent que cela ne se produit que vers la 32e semaine.

Le fait est que, dès le 6e mois de vie, vous pouvez et devez parler à votre bébé, lui faire entendre de la musique et le stimuler en touchant et en caressant son ventre. Lorsque vous touchez ou massez son ventre, les vibrations provoquées par le liquide à l’intérieur de l’utérus offrent également une expérience tactile au fœtus. N’oubliez pas : Le papa doit participer à ces moments. Ainsi, lorsque le bébé commence à entendre la voix de ses parents, il est plus facile de créer un lien et de reconnaître les similitudes dans la période postnatale.

Les bébés sont capables de conserver des souvenirs de leur vie intra-utérine

Une expérience menée par Decasper et Spencer (1986 ) a permis d’émettre l’hypothèse que, oui, nos bébés conservent des souvenirs de leur vie dans l’utérus. Les chercheurs ont demandé à des femmes enceintes, à sept mois et demi de gestation, d’enregistrer de leur propre voix trois courtes histoires d’enfants. Une seule de ces histoires devait être lue au bébé chaque jour des six dernières semaines de la grossesse.

Dans la période post-partum, ces femmes avaient un dispositif attaché à leurs seins qui leur permettait d’activer l’enregistrement des histoires en fonction du rythme de succion de l’enfant au sein. Si la succion était rapide, l’histoire choisie par la mère pendant la grossesse était activée ; si elle était lente, l’une des histoires non choisies était jouée. Quel a été le résultat ? Eh bien, il s’est avéré que les petits tétaient plus vite pour entendre les histoires qui leur étaient familières, ce qui suggère une sorte de mémoire de la vie dans l’utérus.

Est-ce ou non la plus belle chose que la façon dont la mère et le bébé établissent un lien progressif pendant la grossesse ? Grâce à l’immense contribution de la science, nous avons fini par découvrir que vous pouvez investir dans la relation avec votre bébé avant même qu’il n’arrive, tout en fournissant un substrat supplémentaire à son intérêt futur pour le monde extérieur.

Information you can trust from A Matter Of Style

When it comes to content, our aim is simple: every parent should have access to information they can trust. All of our articles have been thoroughly researched and are based on the latest evidence from reputable and robust sources. Read more about our editorial review process.

Healthline. 2022. When Can a Fetus Hear: Womb Development Timeline. [online] Available at: <https://www.healthline.com/health/pregnancy/when-can-a-fetus-hear> [Accessed 28 March 2022].

Join Our Newsletter

Grab a cold bevy, open your email and get comfy to read some serious inspo to spruce up your little one!


Leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.