Le premier contact du bébé avec le monde qui l’entoure se fait par la bouche, grâce à laquelle il va commencer à goûter et à connaître le monde. La bouche devient le centre des premières et des plus importantes expériences du nouveau-né. C’est par elle que le bébé entre en contact avec sa mère, qu’il explore ce nouveau monde et qu’il satisfait sa faim.

Le besoin de succion

Pour le nourrisson, la succion est importante car elle permet de satisfaire des besoins psychologiques et nutritionnels. Non seulement les bébés obtiennent une satisfaction nutritionnelle pendant la tétée, mais ils font également l’expérience de la stimulation progressive des lèvres, de la langue et de la muqueuse buccale et apprennent à associer ce stimulus à d’autres sensations agréables : la caresse, la chaleur et la voix de la mère. L’expérience de l’alimentation est une relation mère-enfant. C’est l’acte de mettre en pratique une relation d’amour entre deux êtres vivants. Un tel lien est très puissant au début.

La sensation de faim et le besoin de téter apparaissent en même temps et font partie du processus de développement et d’alimentation du bébé. Idéalement, la succion et la faim devraient donc être satisfaites en même temps, mais ce n’est pas toujours le cas. Il y a des bébés qui ne sont satisfaits que par les tétées et d’autres qui ont besoin de plus de temps de succion. C’est également le cas lorsque la tétine du biberon a un trou élargi, ce qui permet au lait de couler davantage. Le bébé se sentira rapidement satisfait, rassasié. Cela ne signifie pas que le besoin de succion a été satisfait et peut provoquer des pleurs ou de l’agitation peu après.

Comment faire bon usage de la tétine ?

C’est à ce moment que la tétine montre son importance car elle sert à satisfaire le besoin de succion du bébé. Cependant, la plupart du temps, sucer les sucettes peut devenir une addiction extrêmement préjudiciable à la mastication, à la respiration, à la parole et à la position des dents de l’enfant.

Les sucettes peuvent être importantes, oui, à condition que la mère sache quel est le bon moment pour les offrir.

Pratiquement tous les parents ont déjà entendu ou connaissent les dommages causés par l’utilisation excessive des Nuls, mais même ainsi, ils préfèrent se concentrer davantage sur les avantages que son utilisation apporte à leur propre vie.

Les parents, en général, transforment les Nuls en une dépendance.

Ils l’utilisent pour faire taire l’enfant et le garder tranquille, sans se préoccuper de savoir si son utilisation est adéquate, en ayant à l’esprit la santé de leurs enfants. Remarquer ce qui arrive au bébé semble être une tâche très difficile puisqu’il ne parle pas et ne montre pas du doigt. Mais la mère, lorsqu’elle établit une relation saine avec son enfant, est capable de savoir ce dont elle a besoin sans avoir besoin de beaucoup de théorie, d’orientation ou de conseils. La plupart du temps, le bébé veut communiquer la faim, la chaleur, le froid, l’inconfort, le manque de compagnie et les câlins. Aucun de ces problèmes n’est résolu par une sucette et, par conséquent, son utilisation doit être contrôlée.

Le fait de soulager l’anxiété du bébé avec des sucettes l’amène à associer une chose à une autre. Chaque fois qu’il se sent anxieux, il voudra la tétine, car il a peur de la perdre. Ainsi, les parents finissent par inciter le bébé à centraliser dans la bouche la recherche de toutes les sensations, retardant l’exploration de différentes situations et le développement des autres sens.

Contrôler l’habitude de la succion

Un bébé habitué aux Dummies peut prendre plus de temps pour explorer les autres capacités qui l’entourent, développant ainsi un apprentissage plus lent. L’habitude de succion des Dummies est très nocive lorsqu’elle persiste après la fin de la deuxième année de vie, d’où la nécessité de discipliner son utilisation.

Dans cette phase, l’enfant ne dort pas la majeure partie de la journée et commence à explorer un nouveau monde autour de lui, composé de jouets et d’objets variés. Cette exploration permet l’exercice de la parole et, dans ce contexte, le babillage est très important pour exercer la musculature orale. L’utilisation des sucettes empêche la stimulation orale de la parole ; par conséquent, il ne faut pas offrir les sucettes à n’importe quel signe d’inconfort, ou pour calmer les pleurs, car cette façon de faire entraînera l’habitude.

Il faut éviter de proposer des tétines en permanence ou de les accrocher aux vêtements de l’enfant.

Leur utilisation n’est indiquée que pour satisfaire le besoin fondamental de succion, en général, plus accentué pendant les trois premiers mois de la vie. Lorsqu’elle présente la tétine à l’enfant, la mère la met d’abord en contact avec les lèvres, ce qui stimule la succion. La tétine doit être tenue et tirée un peu en arrière, comme si la mère voulait la retirer de la bouche, ce qui stimule l’habitude de la succion.

It is at this moment that the Dummies shows its importance, because it is used to satisfy the baby's sucking need. However, most of the times, sucking the Dummies can become an addiction extremely prejudicial to chewing, breathing, speech and position of the teeth of the child.
CREDIT : PAVEL DANILYUK / PEXELS

Il est pratique de faire cela une dizaine de fois et de retirer les boules de pâte de la bouche. De cette façon, le travail de la musculature buccale sera stimulé en apportant satisfaction et fatigue. A ce moment, il est possible que l’enfant quitte la sucette et commence à dormir. En fonction des besoins de chaque enfant, il est nécessaire de faire les mouvements plus souvent jusqu’à ce que ce résultat soit atteint.

Tétine avec tétine orthodontique

En odontologie et en phono-audiologie, la conduite préventive pour le nouveau-né ainsi que pendant la phase d’allaitement indique l’utilisation d’une tétine orthodontique dont la forme est similaire à celle du sein maternel, évitant ainsi les problèmes bucco-dentaires.

Nous recommandons l’utilisation de tétines sans anneaux, afin de ne pas les accrocher, et de préférence en silicone car elles sont faciles à nettoyer. Il est important que les parents fassent attention à la taille de la tétine, qui doit être adaptée à l’âge de l’enfant afin d’obtenir un effet orthodontique correct.

L’habitude de retirer les mannequins

La suppression de la tétine est indiquée jusqu’à l’âge de deux ans. Cependant, certains enfants ont besoin d’un élément de transition qui leur apporte, de la même manière, chaleur, affection, sécurité et compagnie. Cet élément de transition peut être représenté par une peluche ou un autre jouet préféré.

La présence de la mère à cette occasion, qui caresse ou raconte une histoire, permet de détourner l’attention et de remplacer les Nuls par d’autres formes de tendresse, de sécurité et de réconfort. Il vaut également la peine de négocier l’échange des mannequins à des dates spéciales, avec l’attrait de gagner un cadeau si elle donne ce qu’elle aime tant à une autre personne. Ces personnes peuvent être le Père Noël, le lapin de Pâques, les petites fées, etc.

En proposant l’échange, les parents doivent être attentifs à voir si l’enfant se sent déjà préparé et en sécurité. Sinon, il peut y avoir un sentiment de frustration et d’impuissance de la part de l’enfant et de la mère. L’enfant doit continuer à être motivé jusqu’à ce qu’il se sente suffisamment en sécurité pour changer. Dans le conditionnement, l’enfant essaie toujours de prévaloir sur le “gain” et non sur la “perte”.

Comment un bébé peut-il abandonner les tétines ?

Il peut abandonner l’habitude petit à petit. Cela peut se produire de différentes manières, tant que l’habitude n’est pas fortement installée, ou lorsque le bébé se sent intéressé par de nouvelles découvertes du monde qui l’entoure et aussi lorsqu’il est plus mature. Les parents doivent être attentifs aux signes que l’enfant montre, par exemple, en mordant ou en gâtant les Nounours, en se sentant un peu sournois ou en étant trop attaché à eux. La vraie demande serait plus d’affection, d’attention, et un peu plus de patience de la part des parents, pour présenter de nouveaux attraits à l’enfant.

Lorsque l’habitude est solidement installée, comme une dépendance, il est recommandé d’enlever les nuls d’une manière sensible, douce et graduelle. On n’utilisera pas de méthodes radicales, comme le poivrage, la dissimulation ou la mise au rebut. Il ne faut pas non plus utiliser des méthodes qui affectent l’estime de soi de l’enfant. Des attitudes agressives de ce type pourraient rendre l’enfant plus insécure, mettre en doute l’amour des parents et leur causer d’autres problèmes d’ordre psychologique.

Quel est le meilleur moment pour retirer les dumies ?

Il est conseillé de retirer la tétine entre un an et un an et demi, en évitant autant que possible de dépasser deux ans, afin d’éviter des problèmes dans le développement des arcades. Le moment où l’enfant vit n’est pas toujours le plus propice. Tout d’abord, il est nécessaire d’observer ce qui se passe dans la vie de l’enfant. Il doit s’agir d’un moment où les parents s’entendent bien, où l’enfant n’est pas malade et où il n’y a pas de nouveau petit frère ou petite sœur à la maison ou en route. Ce sont des situations qui génèrent des tensions et les Nuls peuvent représenter un soutien.

Si le moment est favorable, il sera possible de négocier l’heure et la fréquence quotidienne d’utilisation des Mannequins, sans oublier de toujours les sortir juste après s’être endormi. Il est important que la mère veille à ne pas blesser ou humilier l’enfant et, chaque fois qu’elle peut le comprendre, qu’elle lui explique la raison de l’effort pour supprimer cette habitude. Les parents serviront de soutien à ce moment-là, bien qu’ils doivent reconnaître les limites de l’enfant qui, la plupart du temps, montre une volonté de les aider dans cette situation.

L’habitude de la succion peut provoquer des déformations dento-faciales. Il est donc souhaitable que l’interruption de cette habitude se fasse le plus tôt possible. On ne peut cependant pas oublier le respect de l’enfant, en se rappelant toujours que l’on a affaire à un enfant avec une habitude et non pas simplement avec une habitude. Nous devons bien comprendre qu’en enseignant des habitudes correctes à nos enfants, nous les éduquerons et éviterons l’installation d’habitudes néfastes.

Information you can trust from A Matter Of Style

When it comes to content, our aim is simple: every parent should have access to information they can trust. All of our articles have been thoroughly researched and are based on the latest evidence from reputable and robust sources. Read more about our editorial review process.

Join Our Newsletter

Grab a cold bevy, open your email and get comfy to read some serious inspo to spruce up your little one!


Leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.