L’une des compétences que nous, parents, devons développer après avoir eu des enfants est la capacité d’observation. Surtout dans la petite enfance, la période allant de la gestation à l’âge de 6 ans, les enfants sont une usine quotidienne de nouveautés, tant du point de vue moteur et cognitif que social et émotionnel. Soudain, cette petite personne commence à marcher, à parler et même à “gazouiller” et vous avez l’impression que cela vient de nulle part. Avez-vous déjà ressenti cela ? Cette même observation doit être appliquée à la récréation. Tout à coup, sans que vous vous y attendiez, le jeu de faire-semblant commence.

Quand le jeu de faire-semblant commence-t-il ?

Les enfants adorent jouer à faire semblant, “travailler”, être le médecin des animaux et des poupées, préparer de délicieux repas imaginaires, sauver l’univers et même piloter des vaisseaux spatiaux. Le jeu d’imagination commence vers 3 ans et se poursuit jusqu’à 7, 8 ans, voire plus.

De 2 à 5 ou 6 ans, les enfants entrent dans le jeu symbolique. C’est à ce moment que commence leur intérêt pour le jeu à l’école, à la maison ou avec les super-héros. Cela s’observe également lorsqu’ils manipulent des objets en leur donnant des significations différentes, par exemple en traitant un manche à balai comme un cheval. C’est pourquoi les poupées, les voitures, les costumes et le matériel de peinture sont les bienvenus. C’est le moment de chanter, de danser et d’imiter. Les petits représentent leur père et leur mère, simulent des événements imaginaires et jouent avec les différentes situations qu’ils observent dans le monde social des adultes.

Les ballons, les tricycles et les bicyclettes sont également très utiles, car ils offrent des défis moteurs. Les promenades en plein air dans les parcs, le contact avec d’autres enfants et certains animaux, les visites de musées, de théâtres et d’ateliers d’art doivent faire partie du programme de la famille. Même au moment de choisir où aller, les enfants peuvent (et doivent) être consultés, car ils peuvent déjà justifier leurs préférences. Ils savent aussi ce qu’ils ne veulent pas faire. Cette phase est riche en apprentissage. Outre l’augmentation de leurs capacités cognitives, on assiste à une maturation physique, émotionnelle, affective et sociale.

À l’âge de 6 ou 7 ans, garçons et filles sont moins égocentriques et sont capables de se mettre à la place de l’autre. C’est le moment idéal pour respecter les règles, coopérer et rivaliser. C’est la phase des jeux basés sur des règles et qui exigent des participants qu’ils respectent des accords et qu’ils tiennent compte d’autres facteurs qui influencent le résultat, comme l’attention, la concentration, le raisonnement et la chance. Il est possible, par exemple, de jouer avec d’autres dans des activités où la coordination motrice et les sens sont combinés aux compétences intellectuelles.

Divers jeux entrent en jeu à ce stade, du football aux échecs. Comme ils ont besoin de défis, les parents peuvent les stimuler avec l’initiation au sport, la visite de musées interactifs, la lecture de livres et les jeux de société, où il y a des règles à respecter pour atteindre l’objectif. C’est le moment d’apprendre des valeurs, d’expérimenter les relations et la vie en société.

Il convient de souligner les jeux de construction, dans lesquels l’activité principale consiste à utiliser plusieurs objets pour en créer un nouveau. Cette phase ne comporte pas spécifiquement une borne d’âge, car elle combine la capacité de l’enfant à imaginer des situations et à manipuler des objets pour mettre en pratique sa pensée. Une ville avec des cubes en bois ou un avion en ferraille en sont de bons exemples.

L’importance de faire semblant dans l’enfance

Faire semblant est la façon dont l’enfant commence à interagir avec le monde qui l’entoure et lui apporte une maturation sociale, émotionnelle, physique et intellectuelle. Lorsqu’il joue, il joue des rôles, crée des interactions et des intrigues. Ce jeu aide l’enfant à développer une série de compétences motrices et psychologiques, contribue à renforcer les liens familiaux et à mieux connaître ce que l’enfant pense, ressent et comment il s’exprime dans le monde.

Bénéfices physiques: en jouant, en construisant des scénarios, en assemblant des “maisons”, en nourrissant les poupées, l’enfant développe une série d’aptitudes physico-motrices. Il travaille l’interaction motrice-visuelle, la psychomotricité, la coordination spatiale.

Children love to play make-believe,
CREDIT : DIRTY PINK LOW WICKER DOLL PRAM / A MATTER OF STYLE

Bénéfices émotionnels: en créant leurs scénarios, ils peuvent exprimer leurs difficultés et leurs contradictions. Il y a une augmentation de l’estime de soi (avec les princesses, les super-héros), le développement d’un sentiment de sécurité et de protection, l’indépendance, la reconnaissance de leurs sentiments à travers leurs nombreux “personnages”.

Avantages sociaux: qu’il joue seul ou en groupe, l’enfant apprend à se mettre à la place de l’autre, à interagir et à surmonter les conflits, à accepter l’ingérence dans ses idées, à diriger et à être dirigé. L’importance de la socialisation dans le jeu de groupe est de plus en plus nécessaire, car de nombreux emplois exigent une bonne relation d’équipe et un travail de plus en plus coopératif. Dans ce simulacre de vie réelle, les enfants créent des expressions et des règles qui sont partagées avec tous les participants, c’est le moment où ils peuvent apprendre à expliquer ce qu’ils pensent et à comprendre les opinions des autres.

Avantages intellectuels: dans chaque jeu, l’enfant va au-delà de ses connaissances et de son imagination, en créant des histoires, des personnages et des situations. Qu’il s’agisse de créer un jouet à partir d’une boîte en carton ou de construire son volcan, il travaille et crée ses connaissances. Il résout des problèmes, apprend les mathématiques en divisant la “nourriture” entre les poupées, il apprend les traditions de sa famille ou de son groupe social.

Comment pouvons-nous encourager et proposer de plus en plus de jeux amusants et sains ?

Donner du temps: les enfants ont besoin de temps pour développer leur jeu, laissez votre enfant jouer et suivre son imagination.

Jouer ensemble: vous souvenez-vous de leurs jeux ? Entrez dans le monde de l’imagination de votre enfant et amusez-vous ensemble. Vous renforcerez le lien avec votre enfant et apprendrez à mieux le connaître.

Lire des histoires: en lisant des histoires aux enfants, nous leur donnons les clés de nouveaux mondes, de nouvelles créations. Quelle petite fille, après avoir vu un dessin animé ou une histoire de princesse, n’a pas créé son propre royaume ? Combien de Cendrillons, de Peter Pans, de Supermen, de Magiciens et de Sirènes y a-t-il dans les jeux d’enfants ? Montrez des histoires avec des fins différentes, et ajoutez des fins moins heureuses. Dans la vie, tout ne se termine pas toujours “heureusement pour toujours”.

Créez vos propres histoires : les enfants adorent connaître des histoires sur leurs parents, leur enfance et leurs jeux, et partagez-les avec eux. En plus de renforcer le lien entre vous, vous lui donnerez un aperçu des changements entre les générations. En expliquant ce qu’était une cassette et ce qu’était la télévision à tube, vous encouragez la connaissance, et ils sont surpris lorsque vous leur dites qu’ils n’avaient pas de téléphones portables, d’ordinateurs et de chaîne de télévision !

Encouragez la créativité: laissez-les créer. Faites des huttes avec des draps, des maisons avec des cartons, des costumes avec les robes et les chaussures de maman. Encouragez ses idées, ses peintures, son art.

Faites-le vous-même: il existe de nombreux jouets pour encourager la connaissance et la créativité, mais aussi des possibilités infinies pour les enfants de faire cela avec ce qu’ils ont à la maison, à la main. Vous trouverez de nombreuses idées dans notre catégorie “Jeux”.

Jouez ensemble: il existe des centaines de jeux qui peuvent être joués en famille, certains, comme les jeux de société modernes, peuvent vous emmener dans des mondes différents, créer des stratégies, travailler ensemble. Une excellente suggestion pour continuer à encourager l’imagination des plus grands.

Information you can trust from A Matter Of Style

When it comes to content, our aim is simple: every parent should have access to information they can trust. All of our articles have been thoroughly researched and are based on the latest evidence from reputable and robust sources. Read more about our editorial review process.

JOIN OUR NEWSLETTER

Grab a cold bevy, open your email and get comfy to read some serious inspo to spruce up your little one!

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.

Leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.